Régime sans résidus pour lutter contre la constipation ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous êtes constipé ? Vous ne savez pas vraiment comment vous pouvez guérir cela ? Avez-vous déjà pensé à faire un régime sans résidu ? Voici quelques explications !

Régime sans résidus pour lutter contre la constipation ?

La solution du régime sans résidus : qu’est-ce que c’est ?

Pour comprendre ce qu’est un régime sans résidu, il faut d’abord prendre en compte ce qu’est un résidu. Nous allons vous expliquer cela de manière simple pour que vous puissiez facilement comprendre de quoi il en retourne.

Il s’agit tout simplement des fractions alimentaires qui ne sont pas digérées correctement par l’intestin. Ces derniers sont également fermentés par la flore colique. Voici les différents produits qui sont vus comme des résidus :

  • Les fibres d’origine animale.
  • Les fibres d’origines végétales.
  • Le lactose.
  • Les amidons résistants.
  • Les résidus glucidiques.

Comme vous pouvez le constater, lorsque vous vous engagez dans un régime sans résidu, de nombreux aliments ne sont pas autorisés.

Quand faire un régime sans résidu pour lutter contre la constipation ?

Néanmoins, il est important de savoir qu’il ne faut pas faire un régime sans résidu n’importe quand. En effet, vous pouvez opter pour ce genre de régime uniquement lorsque vous avez des problèmes de transit.

En effet, cela permet simplement de diminuer les selles, pour que cela puisse réguler le transit de manière efficace. Notons également que ce type de régime peut facilement être pris lorsqu’il y a un risque d’irritation de la muqueuse du côlon et des intestins.

Néanmoins, il faut savoir qu’il existe deux types de régime sans résidu. C’est ce que nous allons voir dans la partie d’après.

La différence entre un régime sans résidu strict et un régime sans résidu élargi ?

Le régime sans résidu strict permet simplement de supprimer tous les aliments qui ne sont pas bon pour le transit intestinal. Comme vous devez certainement vous en douter, c’est un régime plutôt monotone qu’il faut arriver à suivre, sur plusieurs jours, voire semaines.

Le régime sans résidu élargi est beaucoup plus simple à suivre. En effet, certains aliments peuvent être facilement réintégré. Cependant, vous devez tout de même faire appel à un médecin pour que cela soit correctement suivi.

Les aliments à proscrire

Nous avons réalisé rien que pour vous une liste des aliments que vous devez proscrire pour que le régime sans résidu soit correctement effectué :

  • Les légumes, que ces derniers soient cuits ou crus ne sont pas conseillés.
  • Les fruits, crus, cuits ou encore mixés.
  • Les céréales complètes.
  • Les viandes qui ont des fibres tendineuses ou longues.
  • Les bossons alcoolisées, sucrées ou les jus de fruits.
  • La charcuterie.
  • La friture.
  • Les fromages fermentés.

Les aliments autorisés

Néanmoins, il existe tout de même des aliments qui sont conseillés durant un régime sans résidu :

  • Les viandes maigres.
  • Les poissons maigres.
  • Les œufs.
  • Les féculents.
  • Le pain blanc.
  • Le lait et les produits laitiers.
  • Le sucre.
  • L’eau non-gazeuse.
  • Le vin.

Comme vous pouvez le constater, le régime sans résidu est plutôt compliqué à suivre. Néanmoins, il n’en reste pas moins très efficace !


Lisez aussi:

Respiration et constipation : comment pousser ?