Gros intestin trop dilaté : que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous avez votre gros intestin qui est dilaté ? Vous avez peut-être le syndrome du côlon irritable. Voici quelques informations qui devraient certainement vous aider.

Gros intestin trop dilaté : que faire ?

Qu’est-ce que le syndrome du côlon irritable ?

Un gros intestin dilaté est souvent le signe d’un syndrome du côlon irritable. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Il faut savoir que le trouble du côlon irritable est aussi appelé le trouble de l’intestin irritable. Il résume tout simplement de divers dysfonctionnements au niveau de l’intestin :

  • Des douleurs abdominales.
  • Un inconfort ou un ballonnement.
  • Un trouble du transit.

Néanmoins, il est important de noter que cela peut se faire par période entrecoupé. En effet, le patient pourra avoir les symptômes à certains moments et ne plus en avoir du tout. Il est donc important de reconnaître les différents symptômes de ce dernier.

Quelles sont les causes d’un gros intestin dilaté ?

À l’heure actuelle, il est impossible d’obtenir plus d’informations concernant ce trouble. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette dernière n’est pas liée à un problème organique.

Néanmoins, ce que l’on peut affirmer, à l’heure d’aujourd’hui est tout simplement qu’il s’agit d’un trouble lié à la motricité intestinale.

En effet, le côlon peut avoir une pression trop forte ou trop faible, ce qui empêche certains aliments d’arriver à destination comme à leurs habitudes. Notons également qu’un gros intestin dilaté peut engendrer une diarrhée ou une constipation.

Quels sont les symptômes de ce trouble ?

Nous allons vous faire une liste détaillée des différents symptômes que peut provoquer un côlon irritable. Vous pourrez en trouver de trois types différents :

  • Une douleur abdominale : vous pourrez avoir mal au ventre. Et c’est l’un des symptômes les plus courants pour un côlon irritable. Aussi, vous pourrez ressentir une sensation de spasmes ou de crampes. C’est une douleur qui intervient essentiellement après le repas.
  • Des ballonnements abdominaux. Cela vous empêchera notamment de porter des vêtements serrés, ce qui n’est pas forcément agréable. Notons également que cela peut engendrer une émission de gaz ou de selles.
  • Le dernier symptôme courant est tout simplement une diarrhée ou une constipation. Pour la diarrhée, l’émission de selles peut se faire plusieurs par jour, soit le matin ou après un repas.

Faut-il suivre un régime alimentaire strict ?

Il est parfaitement possible de traiter un côlon irritable. Néanmoins, comme vous devez vous en douter, un régime strict doit être respecté. Voici une liste de ces derniers :

  • Les fibres : ce sont certainement les aliments les plus importants. Mais ce sont surtout les fibres solubles que l’on vous conseille pour soigner un gros intestin trop dilaté.
  • Les matières grasses sont à diminuer. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces derniers ne permettent pas au gros intestin de fonctionner correctement.
  • Les aliments qui fermentent sont également à proscrire.
  • Il est préférable de manger des légumes cuits plutôt que des légumes crus. En effet, ces derniers sont beaucoup plus irritables pour le côlon.

Comme vous pouvez le constater, il est possible de traiter un côlon irritable. Un régime doit être suivi pour pouvoir obtenir des résultats rapides.


Lisez aussi:

Fécalome : remède rapide pour évacuer un bouchon de selles dures ?

Intestin paresseux et constipation : quel remède naturel ?